31/03/2014

Questions des lecteurs : les 5 erreurs typiques commises par les nouvelles naturalistas

Melissa demande : Je n’arrive pas à m’y retrouver parmi toutes les informations sur les blogs. Qu’est ce qu’il faut faire quand on retourne au naturel. Aidez-moi. Mes cheveux se cassent je comprends pas pourquoi.



Il n’est pas facile de s’y retrouver parmi le flot d’infos qui circulent sur Internet.
Voici quelques conseils sur les erreurs à éviter quand on débute dans le port de ses cheveux naturels.


Suivre la routine capillaire de quelqu’un d’autre


A chaque tête son produit !
Beaucoup de lecteurs me demandent quelle est ma routine capillaire, qu’est ce que je fais pour que mes cheveux ne se cassent pas, etc…
Bien que je suis 100% d’avis que le partage d’infos est important entre Naturalistas, il n’en reste pas moins que ce partage se fait à titre d’information et d’inspiration. Il ne s’agit pas de copier gestes pour gestes ma routine.

Certaines personnes se lavent les cheveux toutes les 2 semaines et cela leur va très bien… mais moi j’ai besoin de me laver les cheveux 2 fois par semaine car mon cuir chevelu graisse vite et qu’à la moindre activité, je produis beaucoup de sébum. Donc mes cheveux sont plus souvent sales que la normal.

Il faut S’A-DAP-TER ! C’est la clé. Il faut prendre en compte ses propres besoins et son environnement. Et ses 2 éléments varient selon chaque personne.


Etre obsédée par les coiffures protectrices


Il est indéniable que les coiffures protectrices aident à limiter la casse et à avoir des cheveux plus longs.
Mais… il y a un mais !
Si les vanilles et les chignons à répétition ne vous vont pas… il faut arrêter !

Les cheveux de certaines personnes ne supportent pas la pression exercée par un chignon, ça leur casse les cheveux. D’autres personnes ne supportent pas de garder des vanilles plus d’une semaine.
Il faut que vous trouviez VOTRE coiffure protectrice propre et VOTRE fréquence.
C’est vous qui définissez la coiffure qui protégera vos cheveux, car vous vous connaissez mieux que quiconque !


Avoir une hygiène douteuse


Vous avez décidé de tailler vos pointes avec les ciseaux qui traînent depuis des mois sur votre bureau mal dépoussiéré… Je dis STOP !

Vous empruntez le peigne d’une copine pour vous coiffer… Je dis STOP !

Vous reprenez le produit capillaire de quelqu’un qui l’a déjà utilisé… Je dis STOP !

Vous grattez votre cuir chevelu avec des ongles non propres… Je dis STOP !

Votre coiffeur utilise les mêmes outils pour tous ces clients sans les laver, ou ne se lave pas les mains quand il passe à un autre client … Je dis STOP !

Vous gardez vos produits capillaires déjà ouverts plus de 3 ans. Je dis STOP ! Surtout s’ils sont naturels !


Mouiller ses cheveux avec de l’eau, sans rien d’autre


Voici l’histoire que nous avons toute vécu : je fais mon shampoing, je me regarde dans le miroir et je me dis que les cheveux lâchés comme ça, c’est pas mal.
Je laisse donc mes cheveux sécher à l’air libre, je pars commencer ma petite journée...

2 heures après c’est la catastrophe : cheveux secs, shrinkage, nœuds dans tous les sens,… Et en plus, les gens te regardent en ayant l’air de dire « Mais… qu’est-ce qu'il s’est passé ? Tu étais bien ce matin, non ? Tu t’es battu ou quoi ? »

A la fin de la journée, il ne me reste plus qu’à remouiller mes cheveux et vider la bouteille d’après-shampoing pour que mes cheveux survivent à cette dure épreuve…

L’eau sans rien… très mauvaise idée !


Ne pas aller chez le dermatologue quand c’est nécessaire


Je suis d’accord pour le « fait maison » ou le DIY, ou pour choisir des produits naturels pour certains problèmes capillaires superficiels… ok pas de problèmes !

On cherche sur Internet des solutions à nos alopécies, nos chutes et pertes de cheveux, nos démangeaisons et on trouve toute sorte de remèdes à base d’huiles essentielles, de plantes,…
Mais parfois, ce n’est pas suffisant.

Ces petits bobos qui paraissent anodins, sont parfois les symptômes de véritables problèmes de fond qui nécessitent des traitements médicaux.
Alors que certaines pertes de cheveux peuvent être réglées avec une application plus régulière de produits cosmétiques hydratants, d’autres pertes sont le symptôme d’une carence ou d’un problème immunitaire ou hormonal.

Loin de moi l’idée de vous faire peur. Mais si votre problème persiste sans que vous n’arriviez à en connaitre la cause, il ne faut pas hésiter à consulter !


Les erreurs font les leçons… l’important c’est de rectifier ;)



Et vous ? Quelles ont été vos plus grosses erreurs de débutant ?




Votre boutique naturelle Pom'Kanelles

LE LIVRE "Des cheveux crépus et longs à la portée de tous"

LE LIVRE "Des cheveux crépus et longs à la portée de tous"
Cliquez pour acheter à la Fnac
UA-25819598-1