05/12/2011

Comment la chaleur affecte nos cheveux (lissage, brushing,...) ?

Utiliser la chaleur est un moyen répandu pour changer de tête. En quelques coups de fer à lisser, on peut passer d'une chevelure frisée à une chevelure lisse.

Seulement, il est nécessaire de connaitre ce qu'on fait subir à nos cheveux quand on les met au contact de la chaleur.

Quand on veut se lisser les cheveux, le mieux est de mettre son outil chauffant (sèche-cheveux, casque chauffant, fer à lisser ou à boucler, etc...) au niveau de chaleur le plus bas possible

Plus c'est chaud, plus les dégâts capillaires sont importants.

Dès 50 degrés :
Perte d'eau, perte d'hydratation.

Dès 155 degrés :
Les chaines de kératines commencent à se casser, ce qui rend les cheveux plus fragiles.
Les cheveux perdent de leur élasticité : ils sont déformés et ne reviennent pas tout à fait à leur état d'origine.

Dès 215-233 degrés :
La kératine se met à "fondre". Les dommages de la fibre capillaire sont irréversibles. Les cheveux brûlent.


Les dommages sont cumulatifs. Donc, plus on soumet ses cheveux à la chaleur, plus on les expose et plus il seront abîmés.

Pour faire simple, trop de chaleur :
- Incite l'hydratation, si précieuse pour les têtes crépues, à s’évaporer, rendant les cheveux encore plus secs, voire plus poreux.
- Modifie la structure des cheveux (perte de protéines).

Pour réduire les effets négatifs, il faut donc faire un soin profond hydratant et protéiné avant le lissage.



Votre boutique naturelle Pom'Kanelles

LE LIVRE "Des cheveux crépus et longs à la portée de tous"

LE LIVRE "Des cheveux crépus et longs à la portée de tous"
Cliquez pour acheter à la Fnac
UA-25819598-1