02/11/2011

Coloration : gare a la coloration permanente !

On parle beaucoup des dangers du défrisage, mais pas trop de ceux de la coloration.
Les 2 procédés sont pourtant tous les 2 chimiques et agressifs.

LA COLORATION PERMANENTE : MÉCANISMES
L'agent actif des colorations permanentes est le peroxyde d'hydrogène (eau oxygénée stabilisée).
L'ammonium, le potassium ou le magnésium sont aussi utilisés comme agent alcalin (voir l'article sur les pH).

L'agent alcalin (ammoniaque par ex.), va venir ouvrir les cuticules pour que le produit puisse être absorber.

Le produit oxydant, une fois absorbé, va venir colorer la mélanine (pigment) du cheveu.

En fait, les minuscules molécules du produits colorant vont venir pénétrer la fibre capillaire. Ensuite, elles vont s'accrocher les unes aux autres pour former de plus grosses molécules.
Former des plus grosses molécules est nécessaire pour qu'elles restent dans le cheveu, et ne s'en aillent pas lors du lavage.

La mélanine est alors transformée, la coloration devient donc "permanente".

LES CONSÉQUENCES
- Les produits de coloration permanente sont alcalins pour la plupart, tout comme les défrisants.
Leur pH varie en général de 9 à 11. Et, souvenez-vous des dommages irréversibles que peuvent subir les cheveux avec un pH trop alcalin ici.

- Etant alcalins, ces produits augmentent la porosité capillaire.
Et on a vu ici les dégâts que ça peut causer.

- Le produit colorant transforme, non seulement la mélanine, mais aussi les chaînes de kératine des cheveux. Ils peuvent alors manquer de protéines, et devenir moins résistants.

- alcalinité + porosité + manque de protéines = cheveux secs, cassants et durs

- Sur cheveux défrisés, les dégâts sont multipliés puisqu'on fait subir aux cheveux un double traumatisme.
Mais si vous voulez vraiment les deux, il est préférable de colorer ses cheveux 2 semaines après le défrisage.

QUELQUES PRÉCAUTIONS
Pour limiter les dommages on peut :
- Laver ses cheveux avec des shampoings doux, sans sulfates par exemple.
- Bien maintenir l’équilibre protéine/ hydratation. Voir l'article ici pour plus de détails.
- Arrêter, ou au moins réduire, la fréquence des défrisages et des lissages au fer chaud.
- Faire des masques profonds (hydratants ou protéinés selon les besoins), après chaque séance de shampoing.
- Utiliser des alternatives aux colorations permanentes : hénné, colorations temporaires, etc...

En résumé, prenez bien conscience qu'en colorant 
vos cheveux de manière permanente, ils seront plus fragiles. 
Accordez-leur donc un peu plus de temps et de soins.

Votre boutique naturelle Pom'Kanelles

LE LIVRE "Des cheveux crépus et longs à la portée de tous"

LE LIVRE "Des cheveux crépus et longs à la portée de tous"
Cliquez pour acheter à la Fnac
UA-25819598-1