16/12/2011

"EXHIBITIONS, l'invention du sauvage" - exposition sur les zoos humains

La semaine dernière, je me suis rendue au musée du quai Branly pour voir EXHIBITIONS.

L'exposition, présentée par Lilian Thuram, se déroule du 29 novembre 2011 au 3 juin 2012.

QU'EST-CE-QU'ON Y APPREND ?
On retrouve une multitudes d'affiches publicitaires d'époque incitant le public à venir voir des êtres humains exposés comme des bêtes de foires.


On retrouve aussi quelques témoignages de ces personnes, qui racontent les conditions difficiles et la dureté avec laquelle on les traitait (la Vénus Hottentote était exposés dès le matin tôt jusqu'en fin de soirée, à moitié nue !).


On se rend compte qu'il n'y avait pas que des noirs, toutes les nationalités non européennes etaient exposées comme des animaux : asiatiques, amérindien, australiens, etc...

Ce n'est pas seulement l'étranger qui est déguisé en sauvages, mais tout ceux qui sortes de la normes : les obèses, les handicapés, les nains, ceux au physique pas commun, etc...

On apprend aussi que les personnes étaient payées et qu'elles jouaient la comédie, mais que les visiteurs on vraiment cru que ces personnes étaient des sauvages. L'assimilation entre "sauvages" et étrangers était (et l'est encore peut être) immédiate dans leur esprit.

On apprend finalement comment le racisme s'est popularisé à toutes les couches sociales : au début, il était l'apanage des érudits qui élaboraient un tas de théories "scientifiques" sur la hiérarchisation des races.
Puis avec ces zoos humains, on divertissait le peuple en lui montrant l'étranger comme une bête. Le racisme s'est donc sournoisement introduit avec le divertissement.

Les zoos humains disparaitront avec l'avenement de la télévision, notamment, laissant ainsi une multitude de personnes sans situation sociale, que la société regarde finalement comme des sous-hommes.

CE QUE J'EN AI PENSE
J'aime l'initiative prise par L. Thuram et P. Blanchard.

J'espère qu'il y aura de plus en plus d'evenements retraçant ses périodes floues de l'histoires.
Cela nous permet de mieux comprendre aussi les comportements sociaux actuels.

L'histoire des zoos humains a laissé des traces dans les esprits jusqu'à maintenant : étrangers traités comme des sous-hommes, obligés de justifier de leur nationalité française (même quand on est antillais), et moins privilégiés que la populations plus "occidentale".

Ce type d’évènement permet de soulever le voile sur quelque chose qu'on soupçonne tous (surtout si on est noir, arabes, asiatiques, ...), et d'apporter la preuve que ce n'est pas un mythe : il y a bien eu une époque où tous ceux qui n'étaient pas caucasiens étaient considérés comme inférieurs, meme après l'abolition de l'esclavages !

Je n'es pas eu un grand choc émotionnel en voyant cette exposition.
Mais je pense qu'elle peut servir de point de départ pour une réflexion sur les conséquences des zoos humains sur nos sociétés occidentales actuelles et sur les rapports dominés / dominants entres les blancs (considérés purs souches) et les autres.

Votre boutique naturelle Pom'Kanelles

LE LIVRE "Des cheveux crépus et longs à la portée de tous"

LE LIVRE "Des cheveux crépus et longs à la portée de tous"
Cliquez pour acheter à la Fnac
UA-25819598-1